PS : la fédération du Pas-de-Calais se rebelle contre Solférino

le
7
PS : la fédération du Pas-de-Calais se rebelle contre Solférino
PS : la fédération du Pas-de-Calais se rebelle contre Solférino

Décidément, rien ne va plus dans la maison rose après la vague bleue au second tour des élections municipales, dimanche dernier. La nomination d'un nouveau Premier ministre, en la personne de Manuel Valls, n'a pas calmé la frange la plus à gauche du parti, bien au contraire. La fédération PS du Pas-de-Calais, mise sous tutelle partielle par le parti en juin 2012, à la suite de l'affaire Kucheida, a ainsi décidé lundi soir de «reprendre son autonomie».

«C'est un acte de défiance ou de défi. On reprend notre autonomie, notre souveraineté, sans demander la permission» à Solférino, a déclaré Vincent Léna, un des quatre dirigeants de la Fédération, la 2e de France en nombre de militants. Cette décision a été prise «à l'unanimité» par le conseil fédéral du Pas-de-Calais, réuni lundi soir à Arras, qui a reconduit la direction collégiale de la fédération jusqu'aux européennes, a-t-il ajouté. Joint au téléphone par le Parisien.fr, Vincent Léna précise : «C'est une décision qui a été prise dès le premier tour des municipales.»

«Une tutelle qui était devenue humiliante»

Le bureau national du Parti socialiste avait décidé le 26 juin 2012 une mise sous tutelle partielle de la fédération, où il avait été constaté des dysfonctionnements dans certaines sections, et qui est visée depuis juin 2013 par une information judiciaire contre X pour corruption. «C'est une tutelle qui était devenue humiliante, mais aussi inutile et contre-productive, qui a même pu nous freiner dans notre entreprise de rénovation» a insisté Vincent Léna, «sans cesse renvoyé à un passé dont on est absolument pas coupables».

«On ne comprenait plus la raison de cette tutelle, d'autant qu'elle ne s'est jamais exercée. On a même manqué de soutien alors qu'on avait de sacrés défis à relever, comme à Hénin-Beaumont. (...) La claque des municipales a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase», a-t-il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 1 avr 2014 à 19:46

    Les es/crocs du nord qui se rebellent contre les mafieux parisiens ???...MdR...

  • rodde12 le mardi 1 avr 2014 à 15:47

    Il n'y a que le PS qui existe. Il est normal que tout se règle à l'intérieur du PS. Harlem Désir juge suprême.

  • p.lepelt le mardi 1 avr 2014 à 13:56

    le PS va imploser comme l'ex-URSS :-))

  • M1531771 le mardi 1 avr 2014 à 13:46

    MDR...!!! Mais c'est vrai qu'on s'en fout !

  • brenot le mardi 1 avr 2014 à 13:40

    Le PS va imploser.

  • M4841131 le mardi 1 avr 2014 à 12:55

    comme on les comprend, z'avaient plus le droit de piquer dans la caisse, pardon, de faire des affaires, bande de fu.miers

  • M940878 le mardi 1 avr 2014 à 12:50

    ben on s'en fout !