PS : la désignation du patron du parti crée des remous

le
0
Certains dénoncent l'opacité du mode de désignation du successeur de Martine Aubry.

Le secret est bien gardé. Tellement bien d'ailleurs qu'au PS, personne ne sait vraiment par qui, quand, comment et pourquoi sera choisi le prochain premier secrétaire du parti. Seule certitude, ce sera Jean-Christophe Cambadélis ou Harlem Désir. Pour le reste, les socialistes se sont résignés à se voir imposer leur futur patron. C'est l'angle mort du bilan de Martine Aubry à la tête du PS. Elle qui se targue d'avoir profondément rénové le parti le quitte en laissant irrésolue la question des modalités de désignation de son successeur. Officiellement, le premier signataire de la motion qu'elle présente avec Jean-Marc Ayrault sera le futur patron du PS. Comment sera choisi ce premier signataire? Personne n'en sait rien. «Ça se jouera sur un coin de table entre François, Martine et Jean-Marc», se lamente un membre de la direction.

En soi, cet arrangement de conclave entre le président de la République, la première secrétaire sortante et le premier ministre est déjü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant