PS : la délicate chasse aux pro-Macron

le
0
Jean-Christophe Cambadélis va-t-il sanctionner Manuel Valls qui a récemment déclaré qu'il voterait Emmanuel Macron ?
Jean-Christophe Cambadélis va-t-il sanctionner Manuel Valls qui a récemment déclaré qu'il voterait Emmanuel Macron ?

Dans le public de

L'Émission politique de France 2 jeudi, Richard Ferrand a timidement levé le doigt quand Emmanuel Macron a demandé aux premiers candidats investis par En marche ! aux législatives de sortir du bois. Macroniste ou socialiste ? Le Finistérien ? premier soutien de Macron et investi par les militants PS de sa circonscription en décembre ? n'osait jusqu'à présent pas se prévaloir de telle ou telle étiquette politique. Le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis l'a aidé à faire un choix, ce même jeudi soir. Réuni en bureau national, Solférino a décidé d'engager des sanctions contre ceux qui ont fait défection. La commission nationale des conflits (CNC) du parti est également saisie pour ceux et celles qui « appellent à voter un autre candidat que celui issu de la primaire ».

Lire également - Richard Ferrand : le bras gauche d'Emmanuel Macron

« Ça arrive un peu tard, mais des sanctions vont enfin être prises. Enfin ! » Entre soulagement et désespoir, ce député soutien de Benoît Hamon n'y croyait plus. À situation exceptionnelle « mesure exceptionnelle », a indiqué la porte-parole Corinne Narassiguin, à l'issue d'un bureau national réunissant les cadres du parti. Appelant à l'unité des socialistes derrière le candidat Hamon, Jean-Christophe Cambadélis a retiré le statut de membre du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant