PS et écolos se donnent du temps pour négocier

le
0
Europe Écologie-Les Verts exige des socialistes quatre-vingts circonscriptions réservées pour les législatives de 2012.

Ils avaient promis de se mettre autour d'une table après les cantonales pour discuter des échéances futures. Écologistes et socialistes s'y sont tenus. Les deux partis ont commencé leurs négociations la semaine dernière. Mais, occupés par leurs primaires respectives, ils se sont finalement entendus pour remettre à plus tard la finalisation de leur accord. La conclusion, initialement prévue en juin, est repoussée à l'automne pour le contrat de gouvernement et pour l'accord électoral. Tant que Europe Écologie-Les Verts (EELV) et le PS n'ont pas choisi leur candidat respectif à la présidentielle, il est difficile d'avancer pour les uns comme pour les autres.

«Les Verts ont un calendrier compliqué», souligne François Lamy, qui gère les négociations pour le PS, en faisant allusion au congrès et à la primaire des écolos prévue théoriquement fin juin début juillet. Même chose côté PS: ce n'est qu'en octobre qu'on connaîtra le candidat socialiste pour 2012. «Il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant