PS du Pas-de-Calais : enquête demandée

le
2
La première secrétaire du Parti socialiste a réagi aux propos d'Arnaud Montebourg, qui a accusé de corruption des élus du Pas-de-Calais. Ciblé, le député-maire de Liévin, Jean-Pierre Kucheida, voit sa candidature aux législatives mise en suspens.

Le Parti socialiste s'apprête peut-être à vivre une nouvelle affaire Guérini. Mais cette fois-ci dans le Nord. Martine Aubry a annoncé jeudi son intention de créer une commission d'enquête du PS sur la fédération du Pas-de-Calais. La première secrétaire de parti a réagi aux accusations portées par Arnaud Montebourg faisant état de faits de corruption touchant des élus du Pas-de-Calais. Martine Aubry va également profiter de la convention nationale du PS prévue samedi pour «geler la désignation» du candidat socialiste dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais, Jean-Pierre Kucheida, contre qui ont été portées des accusations de financement politique occulte. Elle a toutefois précisé qu'il revenait «à la justice et à elle seule de juger de la réalité de ces allégations».

Comme dans le cadre de l'affaire qui agite les Bouches-du-Rhône depuis la fin 2010, Arnaud Montebourg a écrit le 21 novembre à Martine Aubry pour dénoncer les dérives des élus du P

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • puck le jeudi 8 déc 2011 à 12:19

    Comment peut on accuser des socialistes si droits dans leurs bottes comme Kucheida, Guerini et DSK

  • mourgue1 le jeudi 8 déc 2011 à 11:49

    Jean-Pierre Kucheida annonce qu'il va "porter plainte pour diffamation contre ces colporteurs de ragots de ruisseau". "On veut m'abattre car je soutiens François Hollande", ajoute-t-il.