PS : Bartolone remet Mélenchon à sa place

le
6
PS : Bartolone remet Mélenchon à sa place
PS : Bartolone remet Mélenchon à sa place

Les réactions n'ont pas tardé au sein du PS, après les propos-chocs du leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon dans le JDD. Ce dernier effectue sa rentrée en fanfare et s'en prend notamment au ministre de l'Intérieur Manuel Valls, «contaminé» par Marine Le Pen et au chef de l'Etat, François Hollande, accusé d'avoir «plongé notre pays dans la déprime».

«Franchement, est-ce que Jean-Luc Mélenchon peut prétendre gouverner à lui tout seul, ou être même président de la République ?» a ironisé dimanche Claude Bartolone à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire). Invité d'honneur de la Fête de la rose, sur les terres électorales d'Arnaud Montebourg, le président de l'Assemblée nationale a appelé au «rassemblement plutôt qu'à la division».

Il n'a pas non plus hésité à rappeler à l'ordre l'ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle. «Il faut qu'il comprenne que si ce n'est pas les socialistes, si ce n'est pas François Hollande, si ce n'est pas Jean-Marc Ayrault, si ce n'est pas un gouvernement composé de socialistes, de gens de gauche et d'écologistes, c'est la droite. Y a pas d'autre alternative», a-t-il ajouté.

Et d'ajouter : «nous avons une rentrée où les Français nous attendent, où il y a besoin de la mobilisation et du rassemblement des socialistes bien sûr, mais (plus largement, ndlr) de la gauche, par rapport à une droite revancharde, par rapport aux attentes sur les retraites, la protection sociale, sur le budget».

Montebourg défend Valls

De son côté, Arnaud Montebourg a refusé de commenter les propos du trublion de la gauche. Il a toutefois défendu son collègue de l'Intérieur, Manuel Valls, accusé par l'ex-candidat du Front de gauche de courir avec le FN. «La droite, elle fait du nationalisme ethnique. Elle est est dans l'imitation du lepénisme». «En ce qui nous concerne nous pour combattre le Front national, nous pratiquons le patriotisme économisme et social. C'est une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodan3 le jeudi 22 aout 2013 à 18:26

    curieux, il a une drôle de tête là, le Bartolone à moins que y'en ait 2 exemplaires au PS.... qui sait !! m'est avis que le pigiste du Parisien n"a pas pu finir son Ricard/cahuétes à la cantine à midi...!!! http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Bartolone

  • ppetitj le lundi 19 aout 2013 à 13:23

    L'abstention du FN a fait gagner le hobbit pas le petit staline...

  • M8637171 le dimanche 18 aout 2013 à 19:28

    melanchaon dit petit staline va faire perdre la gauche et tant mieux. ceci dit hollandouille et ses accolytes n'ont même pas besoin de mélanchon pour mettre le pays en faillite économique et le diviser comme jamais.

  • baljo le dimanche 18 aout 2013 à 16:17

    Mélenchon est l'homme qui peut se regarder dans la glace n'ayant pas trempé dans les magouilles. C'est lui qui à fait perdre le Fhaine et la droite et qui à fait gagner le capitaine pédalo . Il est incontournable et ça gène beaucoup.

  • M5062559 le dimanche 18 aout 2013 à 14:40

    Le melanchon dit petit staline est discrédité depuis longtemps. Tous ces propos dénotent une vision totalement fausse de la réalité et dangereuse sur tous les sujets de société; A commencer par l'ensencement du cuba de fidel castro et du vénézuela de Chavez.

  • PEPONEC le dimanche 18 aout 2013 à 13:30

    Bien vu ... L'exagération ne mène à rien. Arrêtez de vouloir vous faire "Mousser Monsieur MELENCHON" vous êtes en train de vous détruire par vos propos ui n'ont rien à voir avec la réalité actuelle