Prudente sur la reprise, la BCE maintient sa politique accommodante

le
1
Mario Draghi a confirmé la poursuite aussi longtemps que nécessaire des taux directeurs à un niveau très bas.

Sans surprise, la Banque centrale européenne (BCE) a maintenu ce jeudi son taux directeur à 0,5 %, un niveau historiquement bas. Les récents frémissements augurant une reprise en fin d'année dans la zone euro plaidaient pour ce statu quo. «Les indicateurs de confiance ont montré une amélioration, partant de niveaux bas, et confirmé le scénario d'une stabilisation de l'économie», a expliqué le président de la BCE, Mario Draghi, lors de la traditionnelle conférence de presse qui suit la réunion mensuelle du conseil des gouverneurs à Francfort.

Pour autant, il n'est pas d'actualité de lever le pied sur les mesures de soutien. Le chef de l'autorité monétaire européenne a repris dans les mêmes termes son message choc du mois dernier, à savoir que la politique de la BCE resterait accommodante aussi longtemps que nécessaire. En précisant que «ces indica...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6799396 le vendredi 2 aout 2013 à 01:31

    Si les établissements bancaires peuvent se refinancer au taux de 0,5% auprès de la BCE contre un dépôt de garantie (en titre parfois douteux), pourquoi ne pas refinancer directement une partie des besoins des états via la BCE au taux directeur également ? Cela éviterait que les états soient étouffés par les taux d`intérêt.En France sur le plan politique,seul le député de l`Essonne, Nicolas Dupont-Aignan, soutient cette proposition.