Proxinvest saisit l'AMF et Alcatel sur les rémunérations de départ de Michel Combes

le
0

(NEWSManagers.com) - Pas de répit pour le patron d' Alcatel-Lucent. Le cabinet de conseil aux actionnaires Proxinvest a annoncé le 2 septembre avoir saisi l' AMF et Alcatel sur l'information relative aux rémunérations de départ de Michel Combes. Comme l'avait laissé entendre sur BFM Business son président, Paul-Henri Leroy.

Le rapprochement avec Nokia proposé par Alcatel-Lucent, pour trouver une solution stratégique aux difficultés du groupe, comportait un volet concernant le devenir et la rémunération du directeur général, Michel Combes. " La présente saisie souhaite mettre en question tout à la fois le respect ultérieur de ce volet de l'opération soumise alors aux actionnaires d'une part et d'autre part l'intégrité de la communication de l'actionnaire fin août 2015 suite à la polémique lancée par la presse sur le montant des avantages consentis au dirigeant sortant" , écrit Proxinvest.

Alors que Michel Combes avait dans un premier temps annoncé ne pas vouloir d'indemnités de départ, une série de communiqués sont venus contredire le message initial, avec notamment une indemnisation de non-concurrence pour une durée de trois ans, des rémunérations liées aux unités de performance, ou encore 100% des droits accumulés au titre de la retraite supplémentaire.

Ainsi, " sans mentionner le bonus qui sera sans doute attribué au directeur général au titre de sa prestation de 2015, nous pouvons évaluer les faveurs ultimes des administrateurs d' Alcatel Lucent en faveur de Michel Combes à un total de plus de 14,8 millions d'euros (indemnité de non-concurrence + unités de performance + actions de substitution des options + retraite)" , estime Proxinvest.

Selon Proxinvest, " le message de sobriété initial accompagnant une fusion non sans sacrifice ni risque pour les salariés et les actionnaires s'est trouvé successivement démenti par diverses décisions qui peuvent donner au propos du dirigeant l'impression d'une manipulation de marché ou d'une information mensongère" .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant