Provence : Hollande et 13 chefs d'Etat commémorent l'«autre» débarquement

le
18
Provence : Hollande et 13 chefs d'Etat commémorent l'«autre» débarquement
Provence : Hollande et 13 chefs d'Etat commémorent l'«autre» débarquement

C'est l'autre D-Day. Le 15 août 1944, 10 semaines après «Overlord» en Normandie, avait lieu l'opération «Dragoon», le débarquement en Provence de près d'un demi-million de soldats, dont plus de la moitié de Français de l'«armée B». Pour commémorer le 70e anniversaire de cette opération qui permis à la France de s'asseoir à la table des vainqueurs, François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'Etat, en très grande majorité africains, à bord du Charles-de-Gaulle, avec en point d'orgue une spectaculaire revue navale et un défilé aérien.

Une opération-clé pour la France

«L'Armée B», qui débarqua en 1944 en Provence sous les ordres du général de Lattre de Tassigny, c'était en effet essentiellement «l'Armée d'Afrique», créée en 1830 lors la conquête de l'Algérie et qui intégra peu à peu des soldats indigènes. En août 1944, sur les 450.000 hommes qui débarquèrent,  250.000 étaient des Français de l'«Armée B», pour moitié des tirailleurs sénégalais et algériens, des goumiers et tabors marocains, des pieds-noirs, des marsouins du Pacifique et des Antilles. 

Au soir du 15 août, sur 100.000 hommes débarqués, un millier avaient péri, des pertes sans commune mesure avec le bilan effroyable enregistré sur les plages normandes. De manière générale, du reste, l'opération «Dragoon» dans son ensemble connaît «une réussite beaucoup plus rapide que prévu», rappelle l'historien Jean-Marie Guillon. Elle permet la libération de Toulon dès le 27 août, et de Marseille le lendemain. Totalement réussie sur le plan militaire, l'opération «Dragoon» est également primordiale sur le plan politique, car elle implique une participation importante aux combats de troupes françaises, alors qu'elle n'était que symbolique le 6 juin. 

19 Etats africains représentés

Soixante-dix ans plus tard, aux côtés du président de la République, et du Premier ministre Manuel Valls, prendront ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M156470 le vendredi 15 aout 2014 à 14:30

    C'est cela, commémorez, çà n'arrange rien mais çà occupe !!!

  • M156470 le vendredi 15 aout 2014 à 11:45

    Peut-être que ta popularité va remonter pour quelques jours (il reste quelques naïfs encore)car la chute s'approche et elle va être vertigineuse si tu continues à inaugurer plutôt qu'à AGIR !!!

  • M156470 le vendredi 15 aout 2014 à 11:30

    Non, ils ne sont pas avides de pouvoir ni d'argent, pour preuve, mémère a été autorisée à refaire surface. Cà ne sort pas de la famille...

  • M156470 le vendredi 15 aout 2014 à 11:27

    frk987 - c'est d'autant plus vrai et vérifiable, qu'il a permis à "mémère" de revenir aux affaires...

  • M156470 le vendredi 15 aout 2014 à 11:25

    Pourquoi aller en guerre sans l'appui de l'Europe ?? Si c'est pour ton prestige personnel uniquement alors c'est gravissime, ta quote de popularité est là pour en témoigner !!...

  • M156470 le vendredi 15 aout 2014 à 11:18

    fgino ; la sagesse voudrait mais nous sommes gouvernés par des gens cupides et sots de surcroit. Alors on ne peut pas espérer une telle issue...

  • M156470 le vendredi 15 aout 2014 à 11:17

    Il va falloir réfléchir avant de lancer ton équipe sur le droit de vote des étrangers. De la dynamite que vous ne saurez pas manipuler et vraiment pas indispensable car tu n'as pas été élu pour ton programme, çà se saurait !!

  • fgino le vendredi 15 aout 2014 à 11:16

    François il serait temps de dégager !

  • fgino le vendredi 15 aout 2014 à 11:15

    président cireur de pompes !!

  • M156470 le vendredi 15 aout 2014 à 11:13

    Il serait temps de passer aux actes, supprimer les jours fériés payés, passer à cinq jours de carence pour arrêts maladie y compris aux fonctionnaires. Et si tu veux, François, j'ai plein d'idées aussi faciles à mettre en place...