Protocole de Kyoto :  le Japon se désengage

le
0
La décision des Japonais prélude mal des négociations su le climat en cours à Cancun.

L'annonce a fait l'effet d'une douche froide. Dès l'ouverture des négociations sur le climat à Cancun, le Japon a fait savoir qu'il refusait de s'associer à une seconde période du protocole de Kyoto à partir de 2012. Lors de la mise en œuvre du protocle en 1997, le Japon faisait partie des 40 pays industrialisés qui s'étaient engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Ces pays cumulaient alors 56% des émissions mondiales. Les États-Unis qui ont par la suite refusé de ratifier l'accord étaient inclus dans ce calcul. Aujourd'hui, ces pays (sans les USA) ne représentent plus que 26% des émissions et, parmi eux, le Japon est responsable de 3%.

«Il n'y a pas de raison de prolonger Kyoto tant que les États-Unis et la Chine qui sont aujourd'hui les deux pays les plus pollueurs de la planète ne s'associent pas à un accord mondial, a estimé Hideki Minamikawa, le vice-ministre japonais de l'Environnement. Le seul traité valable doit intégrer «tous

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant