Protocole : casse-tête pour la première dame

le
0
François Hollande et Valérie Trierweiler forment le premier couple non marié qui entre à l'Élysée.

Au Quai d'Orsay, le protocole s'interroge. Comment Valérie Trierweiler voudra-t-elle figurer sur les futures listes de la délégation française et bristols d'invitations entre grands de ce monde? «Madame Valérie Trierweiler, compagne du président de la République» ou bien «Madame Valérie Trierweiler-Hollande, conjointe du président de la République» ? Ou peut-être, un jour, «Madame François Hollande, épouse du président de la République»?

Toutes les formules sont envisagées en attendant que la nouvelle «première dame» fasse connaître son choix. Rien ne presse, mais le Quai préfère anticiper. Le 18 mai, le G8 s'ouvre à Camp David, avant le sommet de l'Otan à Chicago. Pas sûr que Valérie Trierweiler y accompagne François Hollande mais, dans le doute, mieux vaut savoir quel titre indiquer aux organisateurs américains sur le «programme des conjoints».

Les Anglo-Saxons ont désormais un terme générique,spouse - faux ami à traduire par «conjoint» -

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant