Prothèses PIP : Xavier Bertrand veut réfléchir aux contrôles médicaux

le
0
Le ministre de la Santé, qui a demandé des enquêtes à la Direction générale de la santé et à l'Afssaps, veut comprendre comment les prothèses mammaires défectueuses ont pu échapper aux tests cliniques

L'étau se resserre sur la société PIP. Alors que deux procédures judiciaires sont en cours, l'une pour homicide involontaire, l'autre pour tromperie aggravée, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a annoncé mardi qu'il avait demandé des enquêtes à la Direction générale de la santé (DGS) et à l'agence du médicament Afssaps «pour savoir ce qui s'est passé» dans le cadre de ce qui est devenu le scandale des prothèses PIP. «J'ai demandé ces enquêtes pour avoir un regard complet et transversal sur ce qui s'est réellement passé», explique Xavier Bertrand au Figaro.

Les autorités sanitaires devront déterminer si les prothèses de la société Poly Implant Prothèse (PIP) contenaient réellement des produits chimiques fournis notamment par la société allemande Brenntag et comment une telle fraude a été possible. Les premiers résultats de l'enquête seront connus dès la semaine prochaine. Xavier Bertrand devrait alors s'entretenir avec ses homologues britanni

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant