Prothèses PIP : Jean-Claude Mas reste en prison

le
0
L'ancien patron de PIP a avoué à un codétenu son intention de fuir en Amérique du Sud où il aurait placé plusieurs millions d'euros.

Jean-Claude Mas, l'ex-patron de PIP, au c½ur d'un scandale sanitaire mondial, reste en prison. Sa deuxième demande de mise en liberté a été rejetée jeudi par la Chambre de l'instruction d'Aix-en-Provence. Il a pourtant déjà purgé quatre mois de détention provisoire, soit le maximum compte tenu de la peine encourue dans le cadre de ses premières mises en examen pour tromperie et blessures involontaires. Sa détention provisoire a donc été prolongée le 5 juillet dans le cadre du volet financier de l'affaire pour lequel il a à nouveau été mis en examen, cette fois pour blanchiment de tromperie, blanchiment d'abus de biens sociaux, blanchiment de fraude fiscale, abus de biens sociaux et banqueroute par détournement d'actifs.

Fanfaronnades

La Chambre de l'instruction ne s'est pas laissée émouvoir par son âge, 73 ans, et ses problèmes de santé mis en avant par la défense.

Ses fanfaronnades auprès d'un codétenu de la prison des Baumettes y sont pour beaucoup. Jean

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant