Prothèses mammaires frauduleuses : un nouveau cas de cancer signalé

le
0
Une femme portant des prothèses défectueuses PIP a développé un cancer du sein, signale l'Agence du médicament. Une information judiciaire a par ailleurs été ouverte après le décès d'une autre patiente ayant porté ces produits.

Un nouveau cas de cancer a été signalé chez une patiente porteuse des prothèses frauduleuses PIP depuis plusieurs années, a annoncé jeudi l'Agence des produits du santé (Afssaps) qui renforce ses recommandations de suivi médical des femmes concernées.

Un cas de cancer du sein (adénocarcinome) a été déclaré le 5 décembre à l'Afssaps chez une patiente portant des prothèses PIP depuis plusieurs années, précise l'agence sanitaire.

Le même jour, une information judiciaire contre X a été ouverte à Marseille notamment pour «homicide involontaire» après l'enregistrement de la plainte de la mère d'une femme porteuse de prothèses mammaires PIP, morte d'un cancer en 2010 dans le Gers, a annoncé jeudi le procureur de Marseille.

Le 23 novembre dernier, une autre femme ayant porté ces mêmes prothèses pendant des années avait succombé à une forme rare de tumeur (lymphome anaplasique à grandes cellules), sans que le lien de cause à effet ne soit encore formellemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant