Protection policière étendue à tout le gouvernement

le
2
Pour dissuader les terroristes, le gouvernement étend la protection des ministres par le Service de Protection des Hautes Personnalités à tous les ministres délégués.

Comme le révèle ce matin RTL, la protection des Français passe d'abord par celle de leurs ministres, cibles potentielles des terroristes. Dans le contexte de la crise du Mali et de la prise d'otages en Algérie, le chef du gouvernement a choisi, jeudi, d'étendre la protection rappochée aux ministres de plein exercice à tous les ministres délégués du gouvernement.

Concrètement, c'est le Service de protection des hautes personnalités (SPHP), rattaché à l'Intérieur, qui assurera cette mission. Composé de 760 policiers spécialisés, ce service mettra à disposition de chaque ministre délégué, à temps plein, deux anges gardiens. En 2010, dans un rapport la Cour des Comptes avait chiffré à 71.879 euros par an en moyenne le coût d'un policier du SPHP.

Le plan Vigipirate rouge renforcé

«...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • farouxfr le jeudi 17 jan 2013 à 17:37

    Ah! la belle affaire voilà l'occasion de balancer près de 5.500.000€ en l'air, c'est bien la république des petits copains. Pas de risque pour un ministre c'est toujours le citoyen qui écope !

  • patr.fav le jeudi 17 jan 2013 à 16:04

    pour un pays qui a les caisses vides et bien ils trouvent le pognon!!! ils se foutent bien de notre gueu.e!!!