Prostitution sur Internet : le gouvernement recule

le
7
Avec la pénalisation du client, de plus en plus de prostituées risquent de se tourner vers Internet.
Avec la pénalisation du client, de plus en plus de prostituées risquent de se tourner vers Internet.

Les bancs de l'Assemblée nationale sont vides ou presque. Au premier jour des débats sur la proposition de loi "renforçant la lutte contre le système prostitutionnel", les députés sont aux abonnés absents. Pourtant, depuis plusieurs semaines, la polémique enfle et les partis politiques se divisent sur la question de la pénalisation des clients des prostituées. Pour les contrevenants, une amende de 1 500 euros est prévue. Mais derrière cette mesure se cache un autre débat, celui de la prostitution sur Internet. Débat qui a déjà tourné au vinaigre.

Et pour cause, mercredi 27 novembre, le gouvernement a déposé un amendement pour supprimer l'article 1 de la proposition de loi, le seul consacré à la prostitution en ligne. Ce dernier prévoyait que les fournisseurs d'accès internet bloquent l'accès, sans décision de justice, aux sites étrangers qui "contreviennent à la loi contre le proxénétisme et la traite des êtres humains". En effet, les sites proposant les services de prostituées sont basés pour la quasi-totalité hors des frontières françaises.10 000 "escort girls" sur Internet

Or, il y a quelques jours, le Conseil national du numérique (CNNum) s'était autosaisi du dossier et avait rendu un avis défavorable : l'article porte une "atteinte disproportionnée aux droits fondamentaux en termes de libertés d'expression et de communication". Un avis purement consultatif, que le gouvernement a choisi de suivre.Problème, face à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6860185 le lundi 2 déc 2013 à 13:23

    ils votent avec leurs pieds et ils ont raison. le débat est tronqué par le socialement correct.

  • frk987 le samedi 30 nov 2013 à 16:21

    Le but recherché c'est le filtrage d'internet comme en Chine, encore un effort et l'on y est. La stasi si chère à Hollandouille continue de se mettre en place. Réveillez vous !!!!

  • M2280901 le samedi 30 nov 2013 à 15:31

    mlaure : c'est mon côté poète romantique

  • mlaure13 le samedi 30 nov 2013 à 00:24

    M228...On se dévergonde???...On sait ou ça commence...:-)))Ceci dit, C'est encore le foutoir dans cette affaire de meurs ?!...

  • stefdura le vendredi 29 nov 2013 à 23:08

    On les paye cher ces deputes et ils sont encore absents. yen a marre

  • GuyAOC le vendredi 29 nov 2013 à 19:58

    On en vient à la vérité ... les femmes veulent prendre le pouvoir !!! 6 mois après, elles se rendent compte qu'elles ont mis la merd. ! Et il faut tout reprendre à 0 !!! Encore une fois ma chérie !

  • M2280901 le vendredi 29 nov 2013 à 19:30

    tu avances et tu recules , comment veux-tu que ....