Prostitution : le "salaud" Frédéric Beigbeder s'explique

le
5
Frédéric Beigbeder fait partie des premiers signataires du manifeste des 343 salauds publié par Causeur.
Frédéric Beigbeder fait partie des premiers signataires du manifeste des 343 salauds publié par Causeur.

Ce fut la polémique de la Toussaint. Le 30 octobre est publié un manifeste intitulé "Touche pas à ma pute" et désigné comme celui des 343 "salauds". "Nous aimons la liberté, la littérature et l'intimité. Et quand l'État s'occupe de nos fesses, elles sont toutes les trois en danger. Aujourd'hui la prostitution, demain la pornographie : qu'interdira-t-on après-demain ?" proclame le texte. Le tollé est immense. Il faut dire que le magazine vient de commettre un double sacrilège : parodier le slogan de l'antiracisme, mais surtout se placer dans la lignée des "343 salopes" qui osèrent en 1971 proclamer qu'elles avaient avorté. "Les 343 salopes réclamaient en leur temps de pouvoir disposer librement de leur corps. Les 343 salauds réclament le droit de disposer du corps des autres. Je crois que cela n'appelle aucun autre commentaire", a laissé tomber Najat Vallaud-Belkacem, ministre du Droit des femmes. Dès le lendemain, Nicolas Bedos, signataire du texte, faisait amende honorable : "À tête reposée, le parallèle avec le manifeste des 343 salopes est assez indécent", confessait-il sur Europe 1. Rien de tel de la part de l'un des premiers signataires du texte, Frédéric Beigbeder, qui s'en explique à Christophe Ono-dit-Biot dans le magazine Le Point (dès jeudi en kiosque). "À mon âge, quand je signe une pétition, je sais ce que je fais !" s'exclame l'écrivain qui a ressuscité Lui. "Les lois morales sont dangereuses"Beigbeder reconnaît...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le dimanche 17 nov 2013 à 13:07

    Au moins DSK et sa bande étaient plus malins, ils n'avaient pas besoin de racoler sur la voie publique...

  • GuyAOC le dimanche 17 nov 2013 à 12:53

    Et si on essayait SERGE LE LAMA à l'Élysée ? . . . . . . Serait-ce pire ?

  • ebrardpa le jeudi 14 nov 2013 à 12:30

    erreur marketing mr Beigbeder ! vous nous devez une revanche ; TROP REDUCTEUR CE CONCEPT DES 345 ...lancer donc "les capotes bleues "! après les bonnets rouges , les gilets jaune(..) c'est la seule couleur non préemptée ; sur le fond, droite et gauche mélange les problématiques falsifié le débat ; une responsable de la lutte contre le proxénétisme sur internet , auditionnée par l'assemblée, a souligné l'incohérence du projet

  • OSS119 le mardi 12 nov 2013 à 22:47

    Il a parfaitement raison. Que le gouvernement se mêle de combattre le proxénétisme, comme la loi l'y engage, et qu'il ne fait pas. On n'est pas en Iran.

  • psion le mardi 12 nov 2013 à 15:15

    avoir des relations entre adultes consentants , est du domaine de la sphère privée .avoir des relations avec une esclave est qualifiable de recel d'esclavagisme !Tout le reste est littérature !