Prostitution : la pénalisation fait débat

le
0
Une proposition de loi devrait être soumise au Parlement en 2012 mais d'éventuelles sanctions sont déjà contestées.

Deux ministres, Roselyne Bachelot, aux Cohésions sociales, et Michel Mercier, à la Justice, se sont déjà prononcés en faveur de la proposition de pénaliser les clients des prostituées. À la suite du rapport rendu public cette semaine sur la prostitution en France contenant une trentaine de mesures, les parlementaires, notamment la députée PS Danielle Bousquet, présidente de la mission parlementaire, et son rapporteur, le député UMP Guy Geoffroy, vont travailler rapidement à l'élaboration d'une proposition de loi. Un texte que Guy Geoffroy espère bien voir aboutir au Parlement d'ici aux élections présidentielles.

Alors que la loi sur la sécurité intérieure de 2003 avait réintroduit la pénalisation pour racolage passif, visant les prostituées, c'est par les clients que les députés veulent notamment attaquer le problème de la prostitution. Selon l'Office central pour la répression de la traite des êtres humains, il y aurait en France entre 18.000 et 20.000 p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant