Propriétaires : obligation d'installer un détecteur de fumée

le
0

Conformément à la loi Morange, tous les logements devront être équipés d'un détecteur de fumée à compter du 8 mars 2015 au plus tard. Le point sur les règles à suivre.

Détecteur de fumée : une obligation

De nombreux décès sont occasionnés en France par un incendie. Pour lutter contre ces accidents, la loi Morange prévoit l'installation obligatoire d'au moins un détecteur de fumée dans chaque logement, au plus tard le 8 mars 2015. L'appareil doit répondre à des normes précises. Le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) doit ainsi émettre un signal d'alarme avec un niveau sonore d'au moins 85 dB à trois mètres. De plus, des piles d'une durée de vie minimale d'un an sont requises, tout comme un bouton test sur l'appareil pour vérifier son bon fonctionnement. Avant la pose du détecteur dans le logement, on doit vérifier qu'il répond à ces caractéristiques de la norme EN 14604.

Qui doit le poser ?

Le détecteur de fumée doit être installé par le propriétaire. Néanmoins, un locataire peut choisir de le poser lui-même et de se faire ensuite rembourser les frais engendrés par son propriétaire. L'essentiel est que la pose soit effective, avant le 8 mars prochain.

Un atout pour son assurance

Un détecteur de fumée est une protection au quotidien, pour les habitants d'une maison ou d'un appartement. Mais cela peut aussi donner droit à des réductions sur son assurance habitation, en particulier si le logement est équipé de plusieurs détecteurs. C'est pourquoi il est bon de signaler la pose de l'appareil à son assureur.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant