Propos anti-Roms : Bourdouleix s'en prend aux journalistes

le
0

Condamné pour «apologie de crime contre l'Humanité», le maire de Cholet publie une tribune dans son journal municipal, une pratique interdite en période électorale. Il y dénonce l'«acharnement ignoble» de la presse.

Gilles Bourdouleix s'en prend aux médias. Condamné pour «apologie de crime contre l'Humanité» pour ses propos sur les gens du voyage, le député-maire de Cholet (Maine-et-Loire) accuse les journalistes d'un «acharnement ignoble» dans son journal municipal, Cholet Mag . Regrettant le refus du Courrier de l'Ouest de publier son droit de réponse à la suite d'un article paru fin décembre, l'édile a décidé d'utiliser les moyens de la municipalité pour s'exprimer sur l'affaire. Quatre pages sur 21 dans le magazine mensuel de la mairie paru en janvier. Un recours pourtant interdit en période électorale, d'autant plus que l'ancien UDI est candidat à sa réélection aux municipales de mars.

Le 21 juillet, Gilles Bourdouleix s'était vivem...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant