Pronostic vital engagé après une intoxication alimentaire

le
0
Une famille de cinq personnes a été admise au service de réanimation de l'hôpital d'Avignon le week-end dernier après avoir pris ensemble un repas. Une toxine « botulique » est soupçonnée.

Une toxine «botulique» serait-elle en cause dans la neuro-intoxication alimentaire qui a mis gravement malade cinq personnes le week-end dernier ? C'est ce que soupçonnent les services de l'hôpital d'Avignon dans laquelle cette famille a été admise, après avoir pris ensemble un repas jeudi soir. Un octogénaire est depuis lundi dans un état grave, son pronostic vital étant engagé, et les quatre autres personnes sont sous assistance respiratoire.

La préfecture de police a indiqué dimanche dans un communiqué que l'évolution des signes cliniques pouvait laisser penser à une «infection par toxine botulique». Le botulisme est une neuro-intoxication rare (une vingtaine de cas chaque année en France) et non contagieuse, mais elle est grave, et peut conduire à la mort par paralysie respiratoire. Elle se développe notamment dans les conserves qui ne respectent pas les normes de conservation.

Tapenade verte et tartinade de tomates séchées

Une enquête a été diligentée

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant