Promotions à tous les étages 

le
0
Prix cassés, modèles suréquipés, on peut aujourd'hui acquérir une bonne routière pour le prix d'une petite citadine.

Renault vient de proposer une Clio essence, d'une puissance de 75 ch, climatisée et suréquipée, pour 9990 ¤. Chevrolet offre sa Cruze, également suréquipée, pour 11.990 ¤. Et il s'agit, dans ce dernier cas, d'un «segment C», celui des Renault Mégane, Peugeot 308 et Citroën C4. Ces tarifs cassés permettent d'envisager l'acquisition d'une routière au prix d'une citadine. Bref, d'acheter plus grand que prévu : un comble en période de crise, où le consommateur est censé réduire ses ambitions !

Les constructeurs multiplient les promotions et abreuvent l'automobiliste d'équipements pour de nombreuses raisons. La première d'entre elles est un outil de production surdimensionné face à une croissance et une consommation durablement en berne. Malgré des prévisions de ventes ajustées en permanence, les stocks ont tendance à gonfler. Seuls les grands labels premium, surtout allemands, et les marques disposant de véhicules mode (Mini, Citroën DS, par exe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant