Promised land nous éclaire sur les gaz de schiste

le
1
Promised land nous éclaire sur les gaz de schiste
Promised land nous éclaire sur les gaz de schiste

Le nouveau film de Gus Van Sant, co-écrit et produit par Matt Damon, qui en est aussi l'acteur principal s'invite dans le débat sur l'énergie et plus particulièrement sur les gaz de schiste. Il sortira en salles sur les écrans français le 17 avril.


Le pitch est plutôt simple et terriblement d'actualité : deux représentants d'un grand groupe énergétique américain, dont un commercial paumé, se rendent dans une petite ville de campagne pour proposer aux habitants de forer leurs terres pour exploiter leurs ressources énergétiques. La proposition, lucrative, pourrait être favorablement accueillie dans un contexte de crise économique. Mais les affaires se compliquent lorsqu'un enseignant respecté et un activiste écologiste s'en mêlent...


Le distributeur français du film, Mars, espère que, dans un contexte de débat animé en France sur le sujet depuis déjà plus de deux ans, le film aura suffisamment d'échos pour en faire un succès commercial mais aussi relancer et donner de la substance au débat auprès du grand public. C'est un film engagé comme savent les faire les américains, et qui a l'avantage de mettre le débat à portée de tous. Il n'est pas impossible que suite à sa diffusion sur grand écran, et notamment à l'occasion de projections en avant première dans le cadre de mobilisations organisées, le contenu des discussions post projection soit utilisé dans le cadre du débat national sur la transition énergétique.


Espérons que la mobilisation sera aussi forte que lors de la sortie du film Gasland en 2011, qui traitait, sous un angle plus documentaire, de problématiques similaires



Pour tenter de gagner l'un des 5 billets pour 2 personnes pour assister à la projection du film, il vous suffit de répondre à la question suivante :


Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M74608 le mardi 9 avr 2013 à 16:51

    Pour ce genre de film, il serait intéressant de savoir qui l'a financé.