Prolongation pour trois mois de contrôles dans l'espace Schengen

le
1
    BRUXELLES, 11 novembre (Reuters) - L'Union européenne a 
prolongé vendredi pour une durée de trois mois les contrôles aux 
frontières en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suède 
ainsi qu'en Norvège, cinq pays qui font tous partie de l'espace 
Schengen. 
    Le rétablissement de ces contrôles a été décidé l'an dernier 
en réponse à la crise migratoire. Leur prolongation, proposée le 
mois dernier par la Commission européenne, a été approuvée par 
le Conseil européen. 
    "Le Conseil a adopté aujourd'hui la proposition de la 
Commission de prolonger des contrôles proportionnés sur certains 
frontières intérieures de Schengen, en Allemagne, Autriche, 
Suède, Danemark et Norvège (ndlr, pays hors UE mais appartenant 
à l'espace Schengen)", peut-on lire dans un communiqué. 
    Ce régime spécial expirait le 15 novembre. 
    Les accords de Schengen, entrés en vigueur en 1995 et 
progressivement étendus, ont supprimé les contrôles aux 
frontières intérieures et renforcé la coopération policière et 
judiciaire entre 26 pays, pour la plupart membres de l'Union 
européenne.   
    Des contrôles ont été réintroduits l'an dernier pour faire 
face à l'afflux en Europe de migrants sans papiers via la Grèce 
et l'Italie. 
    Dans sa recommandation, le 25 octobre dernier, la Commission 
européenne a estimé que "même si la situation s'est peu à peu 
stabilisée, toutes les conditions d'un retour au fonctionnement 
normal de l'espace Schengen (...) ne sont pas encore remplies". 
 
 (Foo Yun Chee; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7166371 le vendredi 11 nov 2016 à 15:00

    c'est une blague , quels contrôles ?!!