Projet Ulcos : produire l'acier de façon « écologique »

le
0
L'objectif du programme de recherche lancé en 2004 est de diviser par deux les émissions de dioxyde de carbone dans ce secteur industriel. Le stockage du CO2 semble incontournable.

La production d'acier en France est responsable de près du quart des émissions de dioxyde de carbone (CO2) d'origine industrielle. De nombreux autres pays européens sont dans des situations similaires. Lancé en 2004, Ulcos («Processus sidérurgiques à très basses émissions de CO2») est un consortium de 48 entreprises, instituts de recherche et universités européens dont l'objectif est justement de réduire de moitié ces émissions. ArcelorMittal, leader mondial, est le principal coordinateur de cette initiative, qui fut financée jusqu'en 2010 à 60% par la Commission européenne.

Cette année-là, quatre solutions potentielles sont arrêtées. L'idée générale est de coupler des techniques innovantes de production d'acier moins émettrices à des systèmes de captage et de stockage de CO2....



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant