Projet de loi sur l'égalité réelle : on sait enfin ce que c'est !

le
2
Projet de loi sur l'égalité réelle : on sait enfin ce que c'est !
Projet de loi sur l'égalité réelle : on sait enfin ce que c'est !

Ericka Bareigts, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée de... l'Egalité réelle. En février, lorsque le portefeuille de la députée de la Réunion est dévoilé, l'incrédulité est générale et les réseaux sociaux se gaussent. Les plus critiques n'y voient qu'un slogan. Et chacun s'interroge : c'est quoi, l'égalité réelle ? Réponse ce mercredi matin, avec la présentation du projet de loi Egalité et Citoyenneté en Conseil des ministres, avant qu'une petite dizaine d'entre eux ne parte à Vaulx-en-Velin (Rhône) pour un comité interministériel présidé par Manuel Valls. La troisième partie du texte, au titre éponyme, sera porté par Bareigts.

Selon nos informations, il prévoit notamment de durcir les sanctions contre les injures raciales et discriminatoires et d'étendre les circonstances aggravantes de racisme et d'homophobie à tous les crimes et délits. Le texte entend aussi combattre l'illettrisme -- qui touche 3 millions de Français, dont la moitié sont salariés -- en intégrant l'apprentissage de la langue française dans la formation professionnelle. Autre mesure : la possibilité pour les conseils citoyens des quartiers politique de la ville de signaler des carences en service public. Il est enfin question d'assouplir les critères de participation au 3 e concours, qui permet aux personnes ayant acquis une expérience comme salarié, membre d'une association ou élu, d'accéder à des postes de fonctionnaires. Objectif : « Que la fonction publique soit plus accessible et plus représentative de la diversité du pays. »

Lutter contre l'apartheid social dénoncé par Valls

« L'égalité réelle, il faut la comprendre comme une opposition à l'égalité formelle. On intègre la critique de dire : On est égaux sur le papier, mais pas dans la réalité », décrypte-t-on au gouvernement. Ce train de mesures suffira-t-il à lutter contre « l'apartheid territorial, social, ethnique » dénoncé par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 9 mois

    Moi je veux du soleil comme à la Réunion et un salaire de ministre avec tous les avantages ÇA C'EST L'ÉGALITÉ RÉELLE.

  • rodde12 il y a 9 mois

    Les hommes (humains) naissent et demeurent libres et égaux EN DROITS. Où ont ils entendu que certains ont le droit de faire taire les autres?