Projet de loi Egalité et citoyenneté : Patrick Kanner va consulter les internautes

le
3

Comme Axelle Lemaire, qui a inauguré la formule avec son projet de loi pour une République numérique, Patrick Kanner, va organiser une consultation en ligne pour le texte qu'il doit porter au printemps. «L'idée générale est d'associer les citoyens au processus législatif», explique le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports au Parisien.fr. En février, il soumettra son projet de loi Egalité et citoyenneté aux internautes, via une plateforme web. Il voit dans ce processus «une forme de modernisation de la vie politique française», qui peut contribuer à recréer du lien avec les citoyens. 

Pourquoi souhaitez-vous organiser une consultation en ligne ?

PATRICK KANNER. Il ne fallait pas que l'initiative d'Axelle Lemaire soit un one shot. Comme l'a souligné le président de la République, c'est une forme de modernisation de la vie politique française. Personne ne peut nier que l'on traverse une forme de crise, sinon de légitimité, au moins d'interrogations sur le fonctionnement de nos institutions et du pouvoir politique. Cela peut miner notre démocratie. C'est sur ce terreau-là que se développent les thèses populistes.

Comment cela va-t-il se passer ?

L'idée générale est d'associer les citoyens au processus législatif. Nous allons permettre, via une plateforme web, pendant trois semaines ou un mois, une consultation sur l'ensemble du texte initial. L'objectif, c'est de faire une sorte de février de la jeunesse, même si tout le monde pourra participer !

Qu'attendez-vous des contributions des internautes ?

Je souhaite de l'impertinence, que cela fasse bouger les lignes, que cela permette de savoir quelle vision la jeunesse a de ces problématiques. Cela permet aussi de faire de la pédagogie autour du texte.

Vous engagez-vous à tenir compte de ces propositions dans le texte final ?

J'espère que ce projet de loi sera enrichi par la population. Je ne m'engage pas à ce que tout soit intégré dans le texte, ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    Vous CONFONDEZ démocratie à la méthode Suisse avec démagogie à la sauce franchouillarde.......

  • frk987 il y a 11 mois

    Faites voter les plus #c# et vous aurez le résultat démagogique que vous attendez.

  • M3471517 il y a 11 mois

    Ce n'est qu'un simulacre pour faire croire qu'ils ont l'opinion publique avec eux. S'ils veulent consulter le peuple, il y a le référendum qu'ils se gardent bien d'utiliser.