Projet de fusion entre Génépierre et Géné-entreprise

le
0

Le projet de fusion entre Génépierre et Géné-entreprise sera à l'ordre du jour de la prochaine assemblée des 2 SCPI soit le 30 juin prochain. En attendant, le vote des associés sur un projet destiné à améliorer la qualité du patrimoine et la liquidité des parts, le marché secondaire est suspendu à compter du 30 mai.

Amundi Immobilier annonce le projet de fusion par voie d'absorption de Géné-entreprise par Génépierre. L'intérêt de l'opération s'apprécie au regard de plusieurs effets. Pour les associés, le regroupement des 2 SCPI permettra d'acquérir des actifs unitaires de plus grande taille « répondant à la demande locative en Ile-de-France et en Régions » mais aussi de se positionner sur des immeubles « prime » dans les secteurs les plus recherchés (Paris, Ile-de-France et dans les principales métropoles régionales) ou encore sur des immeubles répondant aux nouvelles contraintes environnementales. En plus d'une mutualisation du risque locatif par un nombre plus grand d’immeubles et de locataires, il s'agit aussi d'améliorer la capacité d’absorption des travaux tout comme d'améliorer la liquidité du marché secondaire grâce à un nombre plus élevé de parts. La société de gestion tirera également bénéfice de l'opération... puisque les distributeurs pourront concentrer « leur action commerciale sur un produit uniquement, au lieu de deux similaires ».

La fusion prendra effet rétroactivement au 1er janvier 2014. La parité d’échange a conduit à fixer 3,76 parts de Génépierre pour 1 part de Géné-entreprise. Les associés de Géné-entreprise se verront attribués des parts nouvelles au nominal chacune de 153€ à créer par Génépierre à titre d'augmentation de capital.

Pour les rompus, dans le cas où un associé de Géné-entreprise ne pourrait obtenir en échange de ses parts un nombre entier de parts de Génépierre, il pourra au choix, recevoir un nombre entier de part de Génépierre moyennant un versement complémentaire soit demander le remboursement du rompu. La décision de l'associé est à transmettre par écrit à Amundi Immobilier dans un délai de 30 jours calendaires à compter de la date de l’assemblée générale de Génépierre appelée à statuer sur la Fusion. Faute de réponse, l'associé sera réputé avoir opté pour le remboursement en numéraire.

Compte tenu de la date des assemblées générales de Géné-entreprise et Génépierre, (le 30 juin 2014 sur première convocation ou le 21 juillet 2014 si le quorum n’est pas atteint) et du délai de 30 jours calendaires pour le traitement des rompus, la décision d'Amundi Immobilier arrêtant le montant définitif de l’augmentation de capital de Génépierre interviendra au plus tard le 30 septembre 2014.

Enfin, la société de gestion avertit les associés de la suspension des ordres sur le marché secondaire à compter du 30 mai 2014 ainsi que l'introduction d'une clause de variabilité du capital dans les statuts de Génépierre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant