Projet de "cacao durable" au Ghana

le
0
(Commodesk) Le gouvernement ghanéen investit 1,5 million de dollars dans sa politique de production de cacao. Il s'agit d'un projet à consonance environnementale s'étalant sur quatre années mené conjointement par l'institut gouvernemental Ghana Cocoa Board (COCOBOD), le Programme de Développement des Nations Unies (UNDP) et l'entreprise de Cadbury, filiale du numéro 2 mondial de l'alimentaire et de la boisson Kraft Foods. Après un siècle d'exploitation des terres, le sol s'est appauvri, le rendement est donc devenu moindre et les agriculteurs ont abandonné leurs terres. Le COCOBOD propose une réforme administrative imposant un respect environnemental à tous les exploitants, il prévoit une réhabilitation des anciennes fermes ainsi que la distribution de 20 millions de plants de cacao. D'autres axes de réflexion ont été soulevés par les acteurs de la filière cacao lors de la présentation du projet le mercredi 30 novembre, notamment à propos des aléas climatiques, de la lutte contre la contrebande ou encore du choix des pesticides. Le Ghana, deuxième producteur mondial de cacao, a atteint sur la saison 2010-2011 le million de tonnes de fèves d'après le COCOBOD.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant