Progression du Front national dans les intentions de vote

le
2
LES INTENTIONS DE VOTE EN FAVEUR DU FRONT NATIONAL PROGRESSENT
LES INTENTIONS DE VOTE EN FAVEUR DU FRONT NATIONAL PROGRESSENT

PARIS (Reuters) - Les intentions de vote en faveur du Front national progressent, à six mois des élections municipales, selon un sondage CSA pour BFM TV, Le Figaro et Orange publié jeudi.

Depuis une enquête réalisée en mars dernier, le parti d'extrême droite présidé par Marine Le Pen gagne quatre points, tandis que la droite en perd trois et la gauche deux.

Selon ce sondage réalisé du 10 au 12 septembre auprès de 993 personnes, 16% des électeurs voteraient pour une liste soutenue par le FN dans les communes de 3.500 habitants et plus, au lieu de 12% dans la précédente étude.

Ils seraient 26% à voter pour une liste soutenue par le Parti socialiste (au lieu de 27), 10% pour une liste Front de gauche (au lieu de 9), 4% pour une liste Europe Ecologie-Les Verts (au lieu de 6), ce qui fait 40% en tout au lieu de 42%.

A droite, l'UMP, l'UDI et le Nouveau centre recueillent 35% d'intentions de vote, au lieu de 38% en mars.

Le FN "pourrait toutefois pâtir d'ici aux prochaines municipales de la difficulté à présenter des listes dans chacune des communes de 3.500 habitants et plus, ce qui réduirait mécaniquement son score à l'échelle nationale", souligne Yves-Marie Cann, directeur des études d'opinions à l'institut CSA.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Mig737 le jeudi 12 sept 2013 à 19:33

    Normal, les gens sont las du milieu, ils vont voter aux extrêmes!

  • M4760237 le jeudi 12 sept 2013 à 19:22

    Et le FN dit merci à Hollande !