Progression de 13 % des transactions immobilières d'Amundi Immobilier en 2013

le
0

En 2013, les transactions (776m€) d'Amundi Immobilier ont progressé aussi bien en France qu’à l’international pour accompagner la croissance de ses encours à près de 8 mds €. La collecte brute globale qui a atteint plus d' 1,2 md € donne les moyens à la société de gestion de poursuivre son développement.

Les initiatives en terme d'investissement ou d'arbitrages d'un grand acteur de l'immobilier sont souvent riches d'information… Ainsi, au cours de 2013, Amundi Immobilier a réalisé, pour le compte de ses SCPI et OPCI un volume global de transactions de 776 M€ en France et à l’international. Ce résultat s’inscrit en progression de 13 % par rapport à l'activité de 2012.

Les investissements ont représenté 646 m€ au travers de 31 actifs en France, 3 en Allemagne, 2 au Royaume-Uni, et 1 au Maroc. En immobilier d’entreprise, la société a opté pour 20 immeubles répartis entre 12 commerces, 5 bureaux, 1 actif de logistique et 2 d’hôtellerie pour un montant de 563,2 m€. Les immeubles acquis en France sont situés à 55 % en Ile-de-France et 45 % en région. Ils présentent un taux d’occupation de 96%.

Moins bien dotées, les acquisitions en immobilier d’habitation se sont élevées à 63,9 m€. Ce sont pour l'essentiel des programmes résidentiels en VEFA pour le compte de SCPI Malraux (Reximmo Patrimoine 3) et Scellier (Premely Habitat 3 BBC). Ces biens sont répartis géographiquement entre l’Ile-de-France (100 % des actifs Scellier) et la province (100 % des actifs Malraux).

Les arbitrages (130 m€) ont été réalisés uniquement en immobilier d’entreprise. Ils ont visé des biens à Paris (14 %), en Ile-de-France (72 %), et en région (14 %).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant