"Progrès spectaculaires" dans la lutte contre Ebola au Liberia

le
0

DAKAR, 24 novembre (Reuters) - Le général américain Frank Tate, numéro deux de la force envoyée par les Etats-Unis au Liberia pour aider les autorités locales à combattre la fièvre Ebola, a fait état lundi de progrès spectaculaires dans la lutte contre l'épidémie dans ce pays. Il a précisé que les cas recensés quotidiennement au Liberia étaient passés de près de 80 en septembre dernier à une vingtaine aujourd'hui. "C'est un progrès spectaculaire", a-t-il dit à Reuters à Dakar, au Sénégal, où des dizaines de soldats américains embarquaient à bord d'un avion de transport Hercules à destination de Monrovia, la capitale du Liberia. "Il a été décidé entre l'USAID (Agence américaine pour le développement international) et le gouvernement libérien que deux des 17 unités de soins contre Ebola dont l'établissement était prévu n'avaient plus de raison d'être", a ajouté le général Tate. Ailleurs en Afrique de l'Ouest, cependant, l'épidémie continue de s'étendre, notamment en Sierra Leone où 533 nouveaux cas ont été recensés entre le 9 et le 16 novembre. Au Mali, la maladie a fait six morts. Anthony Banbury, chef de la mission des Nations unies chargée de lutter contre Ebola (Ebola Emergency Response Mission, UNEERM), a fait savoir lundi que celle-ci ne pourrait pas respecter la date qu'elle s'était fixée, le 1er décembre prochain, pour contenir la maladie. Il a toutefois salué les progrès réalisés au Liberia. (Emma Farge avec Matthew Mpoke Bigg; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant