Programmes Fillon et Juppé: "de vrais reculs" pour Mailly

le
2

Jean-Claude Mailly, numéro un de FO, a qualifié mercredi sur France Inter de "vrais reculs en arrière les propositions de François Fillon et d'Alain Juppé, finalistes de la primaire de la droite.

"Tous deux sont dans une logique, qu'on l'appelle libérale ou ultralibérale, sur le plan économique, avec un dosage différent (...) tous deux sont pour une réduction importante des dépenses publiques, ce sont les chiffres qui varient", a-t-il dit.

"François Fillon dit qu'il faut supprimer 500.000 fonctionnaires là où Alain Juppé dit 250.000, 300.000", a-t-il souligné en s'inquiétant du "côté libéral et autoritaire" de François Fillon. "Quand on nous dit que tout cela doit être mis en place très rapidement, en trois mois, qu'au mois d'octobre tout doit être bouclé, ça veut dire pas de discussions, pas de dialogue social, etc.", a-t-il poursuivi.

"Les 500.000 emplois par exemple ce n'est pas le seul problème. Quels postes ? A quel endroit ? On va avoir moins de personnel dans les hôpitaux ? Moins de personnel dans la police nationale ? Dans les finances, ce qui est déjà le cas ? Alors c'est bien gentil d'annoncer des chiffres mais au-delà des effectifs, c'est comment vont fonctionner les services publics".

"On va pouvoir travailler jusqu'à 48 heures dans les entreprises et ça se discutera entreprise par entreprise. Il y a toute une série de problèmes qui sont de vrais reculs en arrière", a-t-il ajouté, en évoquant le risque d'"une déstructuration des relations sociales".

Avec la loi travail, "le gouvernement actuel a ouvert la porte, et bien ils la défoncent d'une certaine manière", selon M. Mailly.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aremon05 il y a 3 semaines

    Les syndicats se rendent comptent enfin que la droite ce n'est pas la gauche. Fillon sont programme est un recul aux années 80, et surtout un massacre des salariés, retraités et familles au profit des entreprises et des grandes fortunes. Donc normal un programme contre 80% des Français. Et dire que ces syndicats un arbre dans l'œil critiquait de travailler 3 dimanches de plus...là c'est 10 h par jour avec Fillon 48h par semaine..On va rire des blocages partout après l'été ou même avant !

  • x5 il y a 3 semaines

    Recul suffisait, en arrière c'est un pléonasme