Programme de stabilité - Déficits, croissance, inflation : ce que le gouvernement prévoit

le
2
Michel Sapin, ministre des Finances, et Arnaud Montebourg, ministre de l'Économie.
Michel Sapin, ministre des Finances, et Arnaud Montebourg, ministre de l'Économie.

Le gouvernement français a livré mercredi ses prévisions budgétaires pour les trois prochaines années, soit jusqu'à la fin du quinquennat. Les voici.Croissance : 0,3 % en 2013, 1 % en 2014, 1,7 % en 2015, 2,25 % en 2016, 2,25 % en 2017 (cliquez ici pour en savoir plus).Déficit public : le gouvernement prévoit qu'il atteigne 3,8 % du PIB en 2014, puis 3 % en 2015. Bercy promet 4 milliards d'euros d'économies supplémentaires dès 2014. (cliquez ici pour en savoir plus)Dette publique : 93,5 % en 2013, 95,6 % en 2014, 95,6 % en 2015, 94,2 % en 2016, 91,9 % en 2017.Dépenses publiques : le gouvernement prévoit qu'elles atteignent 56,7 % du PIB en 2014, 53,5 % en 2017.Endettement : le gouvernement prévoit une diminution du taux de l'endettement à partir de 2016.Pacte de responsabilité : le gouvernement prévoit que ce pacte génère 200 000 emplois, hors CICE, sur 2014-2017. Pour Bercy, ce pacte permettra de gagner 0,5 point de croissance d'ici à 2017.Impôts : les prélèvements obligatoires commenceront à baisser en 2015, assure Bercy (45,9 % en 2013, 45,9 % en 2014, 45,6 % en 2015, 45,4 % en 2016, 45,3 % en 2017).Fonctionnaires : le gel du point d'indice des fonctionnaires confirmé jusqu'en 2017.Consommation : pour Bercy, la croissance de la consommation reste terne en 2014 (+ 0,8 %), plus vigoureuse en 2016 (+ 2,2 %).Inflation : le gouvernement prévoit une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rotul le mercredi 23 avr 2014 à 12:56

    Ils commencent a bannir le mot "pacte" de leur réthorique ouf ca fait du bien

  • gjack le mercredi 23 avr 2014 à 12:47

    Celui de gauche sur la photo n'avait pas déjà fait des promesses?