Proglio : «Nos centrales sont en excellent état»

le
0
INTERVIEW - Un mois après Fukushima, le président d'EDF expose le plan d'action soumis cette semaine à l'Autorité de sûreté nucléaire.

Après Three Mile Island et Tchernobyl, l'industrie nucléaire mondiale est confrontée avec la catastrophe de Fukushima à sa troisième crise majeure. L'impact est tellement fort sur les opinions publiques que plusieurs gouvernements ont décidé un moratoire avant de reprendre, ou non, leurs projets dans l'atome civil. Dans le même temps, les électriciens nucléaires sont en première ligne. À commencer par EDF, opérateur de référence du secteur, qui exploite 19 centrales - et 58 réacteurs - fournissant près de 80% de la production d'électricité française.

Depuis Fukushima, le groupe est sommé de rassurer ses nombreux interlocuteurs: État, autorité de sûreté, politiques, partenaires industriels, experts… Jeudi dernier, son président, Henri Proglio, s'est rendu à la centrale du Bugey, à l'est de Lyon. Il s'agissait notamment de saluer les équipes sur un site où se déroulent actuellement des travaux de consolidation des infrastructures. À cette occasion, il...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant