Profumo quittera Monte Paschi après la levée de capitaux-presse

le
0

MILAN, 15 mars (Reuters) - Alessandro Profumo souhaite démissionner de la présidence de Monte dei Paschi di Siena BMPS.MI sitôt que la banque italienne en difficulté aura mené à bien son augmentation de capital de trois milliards d'euros, rapporte dimanche le journal Il Sole 24 Ore. Interrogé par Reuters, Alessandro Profumo a indiqué que la question serait discutée mardi lorsque la Fondation Monte dei Paschi, un des principaux actionnaires de l'établissement, aura approuvé une liste de candidats pour le renouvellement du conseil d'administration. "On en discutera mardi après la décision de la fondation", a-t-il dit dans un texto. Une assemblée générale est prévue à la mi-avril pour approuver l'augmentation de capital et désigner les administrateurs. Le départ de Profumo, un vétéran de la finance italienne, ne serait pas surprenant dans la mesure où Monte Paschi cherche un repreneur et pourrait conclure une fusion peu après l'augmentation de capital. La fondation Monte dei Paschi est liée par un pacte d'actionnaires à la firme américaine Fintech Advisory, elle-même contrôlée par l'homme d'affaires mexicain David Martinez, et à la banque d'investissement brésilienne BTG Pactual BPAC3.SA . Ensemble ils contrôlent 9% de la banque de Sienne. En vertu de ce pacte, la fondation peut proposer son propre candidat à la présidence de la banque et les deux autres actionnaires désignent l'administrateur délégué parmi une liste établie conjointement de candidats au conseil d'administration. Selon les sources citées par Il Sole 24 Ore, Alessandro Profumo a accepté de rempiler, sous la pression des autorités de régulation, mais en obtenant de pouvoir démissionner une fois que l'augmentation de capital sera achevée. L'opération, destinée à renforcer les fonds propres dont l'insuffisance avait été mise en exergue par les bilans de santé de l'an dernier dans le secteur bancaire européen, devrait être lancée à la fin mai ou au début juin. Alessandro Profumo, aujourd'hui âgé de 58 ans, avait dirigé UniCredit CRDI.MI , la première banque d'Italie, entre 1997 et 2010. Il a été nommé président de Monte Paschi en 2012 pour tenter de redresser l'établissement mis en difficulté par l'acquisition coûteuse de la banque Antonveneta, un scandale sur l'utilisation de produits dérivés et la crise financière. L'actuel administrateur délégué, Fabrizio Viola, restera en poste pour assurer la continuité jusqu'à ce la banque trouve un acquéreur, a ajouté le journal. (Valentina Za et Stefano Bernabei, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant