Profitons encore de Francesco Totti

le
0
Profitons encore de Francesco Totti
Profitons encore de Francesco Totti

Javier Zanetti a tiré sa révérence la saison dernière, comme Carles Puyol et Ryan Giggs. Dans quelques mois, Steven Gerrard rejoindra la MLS. Il ne restera plus que lui. L'éternel Francesco Totti, encore auteur d'un doublé lors du derby romain ce week-end. Alors, profitons-en.

Un coup de casque de Claudio Caniggia et de sa longue crinière blonde. Un coup franc de Sinisa Mihajlovic qui termine au fond des filets. Florin R?ducioiu, George Hagi et Mircea Lucescu, la connexion roumaine. Non, nous ne sommes pas dans un rêve sans queue ni tête. Nous sommes le 28 mars 1993, il y a 22 ans, au stadio Rigamonti de Brescia. 12 500 supporters sont là, pour assister à une défaite 2-0 de leur équipe face à la Roma, qui plie l'affaire dès la première mi-temps. Sur son banc de touche, Vujadin Boškov est serein. Il reste une poignée de minutes à jouer, son équipe a deux buts d'avance Alors, le coach champion d'Italie 1991 avec la Sampdoria, sur les conseils justement de Mihajlovic, décide de se tourner vers son banc de touche. Il pointe du doigt un joueur. "Allez gamin, va t'échauffer ". Roberto Muzzi, 22 ans, se lève et part à l'échauffement. Boškov se retourne à nouveau, et interpelle son attaquant. "Non non, pas toi. L'autre, là. Totti. Oui, Totti". Le gamin en question n'en croit pas ses oreilles. Il s'appelle Francesco. Il a 16 ans et joue avec la Primavera de la Roma. Du coup, le voilà qui s'échauffe, et qui, à la 88e minute, rentre en jeu à la place de Ruggiero Rizzitelli. Deux minutes de jeu qui, à l'époque, ne signifient pas grand chose. Mais les 12 500 spectateurs du Rigamonti assistent là, sans le savoir, à un moment d'histoire. L'histoire d'un garçon d'Appio-Latino, destiné à devenir légende.
La Roma le chipe à la Lazio
Depuis, Francesco a grandi. Il est devenu Il Capitano. Il Bimbo de Oro. Er Pupone. Appelez le comme vous voulez. Les deux minutes de Brescia sont bien loin. 22 années se sont écoulées depuis. Totti n'a jamais connu d'autres couleurs, jamais un autre maillot. 725 matchs, 296 buts, dont 239 en Serie A. Un seul joueur a fait mieux dans toute l'histoire, Silvio Piola et ses 274 pions dans les années 30-40. Et d'autres records : le nombre de derbys disputés (40), celui du nombre de buts inscrits lors des derbys (11). Il est aussi le joueur qui a marqué le plus de buts à Gigi Buffon : 10. Dont celui-ci, mythique.


Et l'Histoire, avec un grand H, tient parfois à peu de choses. Car...





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant