Professions réglementées : les huissiers suspendent leur grève

le
0
Professions réglementées : les huissiers suspendent leur grève
Professions réglementées : les huissiers suspendent leur grève

«L'assemblée générale des huissiers de justice, en grève depuis lundi pour protester contre le projet de réforme des professions réglementées, a voté mercredi la suspension du mouvement, a annoncé la Chambre nationale des huissiers.

Son président, Patrick Sannino, s'était dit «satisfait» dans la matinée par les réponses apportées par les ministres de l'Economie et de la Justice, Emmanuel Macron et Christiane Taubira, aux revendications de sa profession. Selon lui, assurance a été donnée qu'il n'y aurait «pas d'ouverture du capital dans les offices publics et ministériels» et le maintien du monopole de la profession sur les significations de décisions de justice. 

«Sur le fond, aucune décision n'est prise. Le ministre s'est montré ouvert à la discussion à condition que la concertation aboutisse à une modernisation réelle de la profession», déclare-t-on à Bercy. De nouvelles réunions de concertation entre le ministère de l'Economie, celui de la Justice et les huissiers auront ainsi lieu dans les dix prochains jours. Les discussions vont porter sur la baisse des tarifs et la fin du numerus clausus. 

Plus largement, Emmanuel Macron a largement pris ses distances avec son prédécesseur à Bercy, Arnaud Montebourg, sur la réforme des professions réglementées alors que les notaires, pour la première fois, vont aussi descendre dans la rue à Paris et devant les préfectures, ce mercredi. Si Jean Tarrade, le président du Conseil supérieur du notariat (CSN), doit être reçu, jeudi, par la ministre de la Justice Christiane Taubira et son homologue de l'Economie, la réforme promise par Arnaud Montebourg est repoussée à l'an prochain.

De surcroit, elle devrait se réduire, selon le nouveau locataire de Bercy, à des «petits déblocages». «On ne va pas résoudre les problèmes des Français en sacrifiant les notaires ou les pharmaciens», a-t-il affirmé sur Europe 1. Et d'insister, en faisant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant