Professions réglementées : le FN lance une pétition et dénonce la «casse irresponsable»

le
1
Professions réglementées : le FN lance une pétition et dénonce la «casse irresponsable»
Professions réglementées : le FN lance une pétition et dénonce la «casse irresponsable»

Le Front national prend la défense des notaires, pharmaciens, huissiers, et autres professions réglementées...dans le viseur de Bercy. Alors que le gouvernement souhaite réformer et libéraliser ces secteurs pour améliorer le pouvoir d'achat des Français, le parti de Marine Le Pen lance une pétition jugeant qu'«en réalité le gouvernement ne fait qu'obéir à Bruxelles». Chez les professionnels inquiets par ce projet de réforme, les représentants des notaires seront reçus la semaine prochaine à la Chancellerie.

L'exécutif «se dit à l'offensive contre ces professions dans l'intérêt du pouvoir d'achat des Français, nous fait-on croire... En réalité le gouvernement ne fait qu'obéir à Bruxelles, dont le seul objectif est de créer de nouveaux marchés au bénéfice exclusif des grandes multinationales et des grandes surfaces», dénonce le parti de Marine Le Pen dans sa pétition. 

«Bien sûr des réformes sont toujours nécessaires, la limitation de certains abus indispensable quand ils existent», reconnaît le FN, «mais casser un système qui vise à préserver un équilibre économique, social et sanitaire fragile est totalement irresponsable». 

Inquiets, les notaires reçus jeudi prochain par Taubira

Au-delà de la récupération politique, les professionnels visés se rebiffent. Les notaires notamment. Très inquiets pour «la survie de (leurs) études», ils sont appelés à se rassembler mercredi prochain, place de la République à Paris et partout en France devant les préfectures, pour dénoncer ce projet de réforme. L'objectif : faire entendre de la voix à la veille d'une rencontre de leurs représentants avec la ministre de la Justice Christiane Taubira et le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.  

«On nous a traités de tous les noms, rentiers, privilégiés, sans avoir pu s'expliquer avec les autorités sur ce point (...) C'est toute une profession sur laquelle on a jeté l'opprobre», s'est émue ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le vendredi 12 sept 2014 à 06:38

    le FN ratisse large, très large ...