Professions libérales et retraite

le
0

Les professions libérales représentent différents métiers comme médecin, avocat, expert-comptable. Les personnes sous ce régime touchent une retraite de base et une complémentaire.

La retraite de base pour les professions libérales

Les professions libérales comprennent différents métiers exercés de façon indépendante et offrant des services intellectuels : médecin, avocat, architecte ou encore traducteur. La retraite de base, pour les personnes ayant exercé ces professions, peut être demandée à l'âge légal si 160 trimestres ont été effectivement accumulés pour les personnes nées avant 1949, 162 trimestres pour les personnes nées en 1950?

La retraite de base peut aussi être demandée à taux plein en cas d'inaptitude définitive au travail ou pour les titulaires de l'allocation pour adultes handicapés.

Retraite de base : quel montant ?

La retraite de base repose sur un système de points, le montant sera donc calculé selon les points enregistrés. Le montant de la retraite sera ainsi variable en fonction du nombre de points, de la valeur du point et de la durée de cotisation.

Dans le cas d'une carrière incomplète en trimestres, un coefficient de minoration de 1,25 % est appliqué par trimestre manquant.

La retraite complémentaire

Les professions libérales étant diverses et nombreuses, chaque section possède son propre régime complémentaire de retraite. Les médecins et les auxiliaires médicaux doivent par exemple être âgés de 65 ans pour percevoir cette complémentaire. Pour les médecins, il faut avoir 60 ans et avoir cotisé 160 trimestres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant