Profession : chasseur d'appartements

le
0
REPORTAGE VIDÉO - Comme trouver un logement à Paris et dans les grandes villes devient de plus en plus compliqué, des chasseurs immobiliers se proposent de dénicher un appartement à votre place. Coût moyen : 5% de la transaction.

Rareté de l'offre, abondance de la demande, flambée des prix... Toute personne désireuse d'acheter un nouveau bien à Paris ou dans les grandes villes de province sait désormais à quoi s'attendre : de longs mois de recherche, des montants impossibles à négocier, et bien souvent, une croix sur l'appartement de ses rêves. Une équation catastrophe qui profite cependant à une profession : les chasseurs immobiliers.

Apparus en France au début des années 2000, sur le modèle des Etats-Unis ou de Grande-Bretagne, ces dénicheurs d'appartements - ils sont environ 200 à l'heure actuelle - connaissent aujourd'hui leur heure de gloire grâce à la conjonction de deux phénomènes : la pénurie immobilière d'une part, et de l'autre la mise en lumière de leur profession grâce à la célèbre émission de M6, «Recherche appartement ou maison».

Un service qui promet aux clients de trouver la perle rare en un mois ou deux, contre cinq à six en moyenne. Coût moyen : 5% du montant de la transaction, en plus des éventuels frais d'agence.

Lefigaro.fr est allé à la rencontre de plusieurs chasseurs immobiliers implantés à Paris, et de Laura, une jeune propriétaire qui a opté pour ce service par manque de temps :

La player a utiliser par défaut dans les articles du figaro.fr. maj brightcove.createExperiences();

LIRE AUSSI :

» Des chasseurs sachant chercher

» Le chasseur immobilier : un agent au service exclusif de l'acheteur (avec LeParticulier.fr)

» Immobilier : faut-il acheter ou louer ?

» Immobilier : les prix devraient être plus sages en 2011

» DOSSIER SPÉCIAL - Immoblier : la folie jusqu'où ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant