Profanations dans la cathédrale de Nantes

le
0
PROFANATIONS DANS LA CATHÉDRALE DE NANTES
PROFANATIONS DANS LA CATHÉDRALE DE NANTES

PARIS (Reuters) - Une enquête judiciaire a été ouverte après la découverte de tags à l'intérieur de la cathédrale de Nantes, rapporte samedi le quotidien Presse Océan citant les représentants de l'Etat.

On trouve parmi les tags au sol le nom d'Adolf Hitler, une référence au chiffre diabolique - le "666" - et "des dessins stylisés un peu confus", précise le préfet de Loire-Atlantique, Christian Galliard de Lavernée, dans une vidéo postée sur le site du journal.

Les inscriptions seront nettoyées dans un délai de trois à quatre jours et la cathédrale sera fermée au public pendant la durée des opérations sauf pour les messes dominicales.

L'enquête a été confiée à la sûreté départementale.

Chine Labbé, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant