Production de cuivre pour Antofagasta en hausse, mais inférieure aux prévisions

le
0
(Commodesk) Antofagasta a accru sa production de cuivre de manière significative entre son deuxième et son troisième trimestre, à 165.000 tonnes, soit +4%. Le groupe, basé au Chili et coté au London Stock Exchange, justifie ces excellents résultats par une montée en puissance de sa mine d'Esperanza (dont il détient 70% des parts) et par un accroissement de la teneur du minerai de Los Pelambres (le 5e plus grand au monde, plus de 4.000 personnes). La production annuelle devrait ainsi atteindre entre 620.000 et 640.000 tonnes, contre 521.100 tonnes en 2010, mais rester en deçà des 700.000 annoncées en début d'année par la société. La production d'or est également en hausse entre juillet et septembre 2011, avec 54.300 onces, soit 5.700 onces de plus qu'au trimestre précédent. La hausse s'explique également par la progression d'Esperanza. L'exploitation de cette mine dans le Nord du Chili a débuté en 2010 et représente actuellement le plus bas coût net de l'entreprise. Ses réserves de cuivre sont estimées à 1,2 milliards de tonnes. Globalement, les trois mines de cuivre chiliennes d'Antofagasta constituent une part importante de son activité : 40% des concentrés de cuivre sont revendus à des firmes japonaises.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant