Production au ralenti dans la mine de Grasberg, en grève

le
0
(Commodesk.com) La production de la mine indonésienne d'or et de cuivre de Grasberg tourne au ralenti, depuis que le mouvement social a dégénéré en fin de semaine dernière, a expliqué lundi l'exploitant américain Freeport-McMoran. Le week-end dernier, des affrontements à proximité du site minier ont fait trois morts. Mais rien ne permet encore de lier ces événements au conflit social, rapporte la presse locale, qui évoque également la piste de mouvements indépendantistes régionaux. Les grévistes continuent ainsi de bloquer les accès routiers et empêchent tout ravitaillement. Ils utilisent également du matériel appartenant à l'entreprise en toute illégalité, précise Freeport. Il y a exactement un mois, 8.000 travailleurs, sur les 12.000 que compte l'exploitation, avaient déposé un préavis de grève d'un mois, pour réclamer des hausses de salaire. La compagnie dit travailler avec le gouvernement indonésien en vue de restaurer la sécurité. Elle n'hésitera pas non plus à arrêter temporairement la production si la protection des employés et du site ne devait plus être assurée. Freeport, qui a réalisé près de 19 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2010, est le premier producteur de cuivre au monde, avec 4 millions de tonnes en 2010, soit 22% du total. Le site de Grasberg, en Papouasie indonésienne, est la première mine d'or du monde, avec 1,8 million d'onces extraites chaque année et la troisième de cuivre, avec une production de 910.000 tonnes en 2010.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant