Procréation assistée et gestation pour autrui, mode d'emploi

le
0
En France, la procréation médicalement assistée est réservée aux couples hétérosexuels tandis que la gestation pour autrui en interdite.
o La procréation médicalement assistée (PMA)

En France, l'insémination artificielle est interdite aux femmes célibataires ou homosexuelles. Elle est réservée aux couples hétérosexuels pouvant justifier d'un minimum de deux ans de vie commune, et souffrant de stérilité. La prise en charge par l'Assurance-maladie se termine au 43e anniversaire de la femme.

Son extension aux couples de lesbiennes ne figure pas dans le projet de loi. Pour l'instant, pour les couples de femmes françaises, une insémination avec donneur anonyme (IAD), autorisée notamment en Espagne ou en Belgique, constitue le principal moyen de fonder une famille. Le système en vigueur en Belgique et en Espagne est celui du donneur inconnu, alors qu'aux Pays-Bas et au Danemark l'accès aux origines est possible, sous certaines conditions.

E...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant