Proche-Orient : Martin Indyk, nouvel émissaire américain

le
0
Ancien ambassadeur des États-Unis en Israël, ce diplomate d'origine britannique, qui a travaillé à l'AIPAC, le lobby américain pro-israélien, est un fervent partisan de la création d'un état palestinien.

Rendus possibles par les efforts du secrétaire d'État américain John Kerry, les pourparlers en vue d'un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens reprennent ce lundi à Washington DC, après trois ans d'interruption. Martin Indyk a été officiellement nommé émissaire américain pour la paix au Proche-Orient.

Homme d'expérience, Indyk est actuellement vice-président et directeur du programme de politique étrangère au Brookings Institute, «think tank» influent basé dans la capitale fédérale américaine. Né dans une famille juive à Londres, il grandit en Australie, où il obtient un doctorat en affaires internationales en 1977 à l'Université Nationale australienne. Il émigre ensuite aux États-Unis et est naturalisé américain en 1993, rapporte le site d'inf...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant