Proche-Orient-La solution à deux Etats s'éloigne, juge Obama

le
3

(Actualisé avec nouvelles citations) WASHINGTON, 24 mars (Reuters) - Barack Obama a jugé difficile mardi d'envisager la création d'un Etat palestinien après les propos négatifs tenus par le Premier ministre israélien pendant sa campagne électorale. Benjamin Netanyahu, qui a notamment promis que cet Etat ne verrait pas le jour tant qu'il serait aux affaires, s'est efforcé depuis de nuancer ses déclarations. ID:nL6N0WL4XY Malgré cette "correction", l'espoir de trouver une solution fondée sur la coexistence pacifique de deux Etats semble mince, a poursuivi le président des Etats-Unis lors d'une conférence de presse. Ses divergences avec le chef du gouvernement israélien n'ont selon lui rien de personnel. "Ce n'est pas un problème de relations entre dirigeants (...) Il s'agit de trouver un moyen de surmonter des divergences politiques vraiment épineuses qui ont de grandes conséquences pour les deux pays et pour la région", a-t-il expliqué. "On ne peut pas continuer à fonder notre diplomatie sur une chose dont tout le monde sait qu'elle n'aura pas lieu, au moins dans les années qui viennent. "Cela pourrait entraîner une réaction de la part des Palestiniens, qui, à son tour, donnerait lieu à une contre réaction israélienne et pourrait mener en fin de compte à une spirale négative dangereuse et néfaste pour tout le monde", a ajouté Barack Obama. (Emily Stephenson, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • berco51 le mercredi 25 mar 2015 à 18:32

    Le monde occidental va t-il finir par voter des sanctions contre cet état qui bafoue le droit international?

  • 35924358 le mercredi 25 mar 2015 à 08:11

    Mais non, Hussein Obama, tu l'auras ta solution à deux Etats : en Irak grâce à ta création, l'Etat Islamique.

  • Berg690 le mardi 24 mar 2015 à 23:49

    @odnaz à première vue seulement car regardes l'histoire de la Rhodésie et de Ian Smith.