Proche-Orient : l'initiative de paix française critiquée par Benjamin Netanyahou

le
0

Alors que le processus de paix israélo-palestinien est au point mort, la France souhaite le relancer en organisant une grande conférence internationale d'ici la fin de l'année. Cette réunion doit rassembler une vingtaine de pays, plus l'UE et l'ONU, mais pas les Israéliens ni les Palestiniens. Elle doit permettre de préparer, en cas de succès, un deuxième sommet international, prévu au deuxième semestre 2016, en présence cette fois des dirigeants israélien et palestinien.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant