Proche-Orient : Israël lance des raids aériens sur l'armée syrienne

le
0
Proche-Orient : Israël lance des raids aériens sur l'armée syrienne
Proche-Orient : Israël lance des raids aériens sur l'armée syrienne

La tension est montée d'un cran dans la nuit de mardi à mercredi au Proche-Orient. L'armée israélienne a mené des raids aériens contre des positions militaires syriennes, quelques heures après une explosion qui a blessé quatre de ses soldats sur le Golan occupé, a indiqué l'armée.

«Tsahal a ciblé plusieurs positions militaires syriennes qui ont servi à mener l'attaque contre les soldats de Tsahal hier», a indiqué l'armée dans un communiqué, précisant que les raids avaient touché une infrastructure d'entraînement de l'armée syrienne, des quartiers généraux militaires et des batteries militaires. Selon des sources militaires, l'aviation a mené les raids à environ 3 heures du matin (2 heures du matin, heure française).

«Nous considérons que le régime d'Assad est responsable de ce qui se passe sur son territoire et s'il continue à coopérer avec les agents terroristes qui cherchent à nuire à l'Etat d'Israël il paiera un prix élevé», a expliqué ce mercredi le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon dans un communiqué.

«Nous ne tolérerons aucune atteinte à notre souveraineté ou toute attaque contre nos soldats et nos citoyens et nous réagirons avec détermination et avec force contre quiconque tente d'agir contre nous, à n'importe quel moment et n'importe où, comme nous l'avons fait cette nuit», a-t-il ajouté.

Netanyahu : «La frontière syrienne fourmille d'éléments jihadistes et du Hezbollah»

Les frappes aériennes israéliennes sont intervenues 12 heures après l'explosion d'une bombe sur le Golan occupé, près de la ligne de cessez-le-feu avec la Syrie, qui a blessé quatre soldats israéliens. Un des quatre parachutistes israéliens a été grièvement blessé, selon l'armée.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait averti mardi qu'Israël réagirait «avec force» après cette explosion dans la partie israélienne du plateau du Golan qui a blessé les soldats ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant