Prochaine participation de la Turquie aux opérations contre l'EI

le
0

WASHINGTON, 25 août (Reuters) - Les Etats-Unis et la Turquie ont achevé leurs discussions sur les détails techniques de l'engagement d'Ankara au sein de la coalition internationale qui combat l'Etat islamique (EI) au Proche-Orient, a annoncé mardi le Pentagone. La Turquie s'est engagée à participer aux opérations aériennes contre les djihadistes "aussi rapidement que possible", a dit Peter Cook, porte-parole du département américain de la Défense. "Il faudra quelques jours pour appliquer ces accords techniques au niveau opérationnel", a-t-il ajouté. La coopération américano-turque est un processus toujours en cours et les discussions vont se poursuivre sur les opérations que les deux pays pourront mener dans les zones frontalières, a précisé le porte-parole. Lundi, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a annoncé à Reuters que les armées turques et américaines allaient lancer prochainement une offensive aérienne d'envergure pour chasser les djihadistes de l'EI d'un secteur du nord de la Syrie frontalier de la Turquie. L'Arabie saoudite, le Qatar et la Jordanie, ainsi que la France et la Grande-Bretagne, pourraient s'associer à cette opération, a-t-il ajouté. Ankara, après bien des hésitations, a accepté le mois dernier d'ouvrir ses bases aériennes à la coalition formée par les Etats-Unis pour combattre l'EI et de participer aux opérations en Syrie dans le cadre d'une "guerre synchronisée contre le terrorisme", qui implique également des frappes contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) en Irak et dans le sud-est de la Turquie. (Lisa Lambert, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant